Ligue Alzheimer

Accompagner, Informer, Défendre, Ecouter

Memorepair

La Ligue Nationale Alzheimer Liga présente « Memorepair » service de numérisation en ligne.
En numérisant vos souvenirs, vous soutenez les patients atteints d’Alzheimer.  Plus d’informations : www.memorepair.be

Protocole Disparition Seniors au Domicile

Depuis janvier 2016, la Ligue Alzheimer a officiellement lancé le Protocole Disparition Seniors au Domicile. Pour plus d'informations sur le projet ou pour télécharger la fiche identitaire, rendez-vous dans "Nos activités" ou cliquez directement ici !

Comment s'inscrire à nos conférences ?

Pour plus de facilité, la Ligue Alzheimer ASBL propose désormais des inscriptions en ligne ! Pour y accéder, rendez-vous dans l'onglet "Nos Activités" et puis dans "Nos conférences" afin de choisir la ou les conférences auxquelles vous souhaitez vous inscrire. Ou alors, cliquez-ici

Comment léguer en notre faveur ?

La Ligue Alzheimer ASBL assure sa pérennité grâce à vos dons et legs ! C’est grâce à vous que nous pouvons proposer des activités telles que les conférences et Alzheimer Cafés gratuitement, mais aussi le numéro d’appel gratuit 0800/15.225, l’envoi de courrier aux familles sans frais d’envoi, etc.

Nous avons besoin de vous

Plus d’infos par ici !

Centres de diagnostic

 

Cliniques de la mémoire

Intégrées à certains hôpitaux généraux, universitaires ou spécialisés, les cliniques de la mémoire ont pour but d’établir un diagnostic correct des troubles de la mémoire, ainsi que de déterminer un traitement approprié.

Le patient subit généralement une journée d’examen et éventuellement un traitement en hospitalisation de jour.

Certaines cliniques organisent des activités spécifiques de stimulation cognitive visant à maintenir le plus longtemps possible la capacité à faire face aux activités de la vie quotidienne chez les patients déments débutants.

Pour de plus amples informations, contactez la Ligue Alzheimer (informations disponibles sur le menu à votre gauche).

Services - Soutien médical

 

Le médecin généraliste et spécialiste

C’est souvent auprès du médecin généraliste que l’on évoque les premières suspicions de démence. La plupart du temps, le malade n’est plus capable de décrire lui-même ses problèmes et l’intervention d’un tiers est donc nécessaire.

Parler des problèmes de mémoire ou de comportements d’un proche permet d’éviter deux écueils : la banalisation – « C’est dû au grand âge » - et le sentiment d'impuissance – « De toute façon, on ne peut rien y faire ! ».

Au cours de cet entretien, le médecin généraliste peut approfondir les observations ; mettre sur pied une série d'examens pour rechercher les causes possibles du comportement et poser le diagnostic ; adresser le patient à un spécialiste neurologue ou psychiatre.

Une surveillance attentive (par le généraliste comme par le spécialiste) quant au traitement doit être poursuivie tout au long de l’évolution de la maladie. La collaboration et la communication entre le médecin, les soignants professionnels et la famille (aidants principaux ou soignants familiaux) qui accompagnent le malade sont indispensables : elles doivent avoir pour objectif prioritaire la recherche de la qualité de vie du patient, mais aussi de son entourage.

La LIGUE ALZHEIMER A.S.B.L  © All rights reserved