Ligue Alzheimer

Accompagner, Informer, Défendre, Ecouter

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
7
11
12
18
19
25
26
29
30
31

Memorepair

La Ligue Nationale Alzheimer Liga présente « Memorepair » service de numérisation en ligne.
En numérisant vos souvenirs, vous soutenez les patients atteints d’Alzheimer.  Plus d’informations : www.memorepair.be

Protocole Disparition Seniors au Domicile

Depuis janvier 2016, la Ligue Alzheimer a officiellement lancé le Protocole Disparition Seniors au Domicile. Pour plus d'informations sur le projet ou pour télécharger la fiche identitaire, rendez-vous dans "Nos activités" ou cliquez directement ici !

Comment s'inscrire à nos conférences ?

Pour plus de facilité, la Ligue Alzheimer ASBL propose désormais des inscriptions en ligne ! Pour y accéder, rendez-vous dans l'onglet "Nos Activités" et puis dans "Nos conférences" afin de choisir la ou les conférences auxquelles vous souhaitez vous inscrire. Ou alors, cliquez-ici

Comment léguer en notre faveur ?

La Ligue Alzheimer ASBL assure sa pérennité grâce à vos dons et legs ! C’est grâce à vous que nous pouvons proposer des activités telles que les conférences et Alzheimer Cafés gratuitement, mais aussi le numéro d’appel gratuit 0800/15.225, l’envoi de courrier aux familles sans frais d’envoi, etc.

Nous avons besoin de vous

Plus d’infos par ici !

Description

 

Qu'est-ce que la maladie d'Alzheimer ?

  • La Maladie d'Alzheimer est une démence neurodégénérative évolutive et irréversible :

    **
    neurodégénérative: cette maladie attaque certaines zones du cerveau : elle provoque notamment la création de plaques séniles (accumulation d'amyloïde entre les cellules ce qui perturbe leur fonctionnement).
    ** évolutive: plus le temps passe, plus le cerveau est défaillant.

 

  • La Maladie d'Alzheimer est la forme la plus fréquente de démence (+/- 50 % des démences répertoriées). Le nombre de personnes AD (atteintes de démence) est de +- 208.000 en Belgique dont 100 000 personnes atteintes de la Maladie d'Alzheimer.

 

  • La Maladie d'Alzheimer est fréquente chez les personnes âgées (elle peut cependant apparaître également chez des personnes plus jeunes; 2% de la population ayant moins de 65 ans est AD). Elle n'est presque jamais héréditaire, sauf dans la très rare forme familiale. Il est donc inutile de s'alarmer même si plusieurs membres d'une famille en sont atteints.

 

  • Il est impossible de donner une description générale de la Maladie d'Alzheimer : chaque personne AD est unique et va présenter des symptômes et des comportements qui lui sont propres, tout en suivant +/- une évolution classique.

 

  • Le nom "Alzheimer" vient du neurologue allemand, Aloïs Alzheimer, qui, le premier a diagnostiqué, en 1906, cette maladie chez sa patiente, Auguste D.

 

Facteurs de risque

 

  • Vieillissement : plus une personne avance en âge, plus elle court de risques de développer une démence évolutive.

  • Autres maladies : certaines maladies affectant le corps en général ou le cerveau en particulier semblent avoir un lien avec la Maladie d'Alzheimer (dont les maladies cardiovasculaires).

  • Alimentation : ce qui est surtout pointé est la consommation élevée de graisses saturées (ex : margarine, chips, …), l'excès de cholestérol, la carence en vitamine B, la consommation excessive d’alcool, la cigarette, ...

  • Traumatismes crâniens : des scientifiques ont observé un lien entre un traumatisme crânien subi après l’âge de 65 ans et le développement d'une Maladie d'Alzheimer.

 

Fonctions atteintes

  • Les fonctions décrites ci-dessous correspondent à un stade débutant de la maladie. De par sa nature évolutive, la Maladie d'Alzheimer provoque un déclin de ces fonctions en rapport avec l'évolution de la Maladie.

 

  • Mémoire: la mémoire à court terme est la première atteinte. De façon concrète, la personne AD a des problèmes pour se rappeler des événements récents, de l'endroit où elle a rangé un objet, du prénom de ses petits-enfants, … Ensuite, les problèmes de mémoire touchent également des souvenirs plus anciens. Il faut remarquer que les souvenirs les plus lointains sont ceux que la personne AD conserve le plus longtemps.

 

  • Langage: au début de la maladie, la communication est peu touchée. Il est possible que la personne parle un peu moins qu'avant et ait du mal à trouver certains mots, mais c'est peu marquant pour celui ou celle qui ne vit pas avec la personne.

 

  • Comportement : au premier stade de la maladie, la personne AD peut présenter des sautes d'humeur, de la dépression, peut nier ses problèmes de mémoire, se montrer renfermée lorsqu'elle se trouve en groupe (mais comprend-elle tout ce qui se dit autour d'elle?).

 

  • Capacités cognitives : la personne AD peut avoir des problèmes pour tenir ses finances, mener des activités familières comme jouer aux cartes,… Ensuite, cela s'aggrave : la personne a des difficultés à faire des choix, à calculer, à raconter une histoire, à rapporter un appel téléphonique, ...

 

  • Habileté motrice : au départ, la coordination motrice est bonne; la seule remarque à effectuer concerne les réflexes ralentis (Attention à la conduite automobile). Avec l'évolution de la maladie, des problèmes d'équilibre, de marche, de raideur ainsi qu'une moins bonne coordination des mouvements peuvent apparaître.

 

  • Activités quotidiennes : au premier stade, la personne AD a peu de problèmes pour gérer son quotidien. On relève certaines difficultés comme, par exemple, le fait de mettre la table pour 4, alors qu'il n'y a plus que 2 personnes dans la maison, les enfants ayant quitté le domicile parental, confondre les saisons et se vêtir d’un survêtement en plein été, ...

 

Les dix signes avant-coureurs

Cette liste des 10 signes avant-coureurs de la maladie d'Alzheimer a été dressée par l'Association Alzheimer américaine.

 

1. Perte de la mémoire immédiate avec effet sur les relations sociales ou les relations professionnelles

Il arrive parfois à tout le monde d'oublier un numéro de téléphone, le nom d'une personne ou le nom d'une rue. C'est normal. D'ailleurs, nous nous en rappelons toujours un peu plus tard. Par contre, un sujet atteint de maladie d'Alzheimer présente plus souvent des pertes de mémoire concernant les évènements récents. Il ne sait plus quel livre il vient de lire. En outre, il ne se souvient jamais plus tard de ce qu'il a oublié.

2. Problèmes dans les activités quotidiennes

Nous sommes tous parfois un peu distraits, mais il peut arriver à une personne démente non seulement d'oublier de servir un repas, mais même d'oublier qu'elle l'a préparé.

3. Problème de langage

Le patient atteint de la maladie d'Alzheimer oublie les mots simples ou utilise les mots dans un sens qu'ils n'ont pas, si bien que les phrases qu'il prononce deviennent incompréhensibles.

4. Désorientation spatiale et temporelle

Il peut nous arriver de ne plus nous rappeler le jour de la semaine où nous sommes ou de ne plus savoir ce que nous sommes allés chercher. Un patient atteint de la maladie d'Alzheimer peut, quant à lui, se perdre dans sa propre rue sans savoir comment il y est arrivé ni comment retrouver sa maison.

5. Erreurs de jugement

Un patient atteint de la maladie d'Alzheimer commet souvent des erreurs de jugement. Il peut tellement s'investir dans une activité qu'il en oublie tout. Il s'habille aussi de façon illogique: des vêtements d'été en hiver, un pyjama pour se rendre à une soirée.

6. Problèmes de pensée abstraite

Les chiffres perdent leur contenu. Le patient souffrant de la maladie d'Alzheimer a des problèmes dans ses opérations financières, pour jouer aux cartes ou pour lire l'heure. Si vous lui demandez de dessiner une horloge, cela posera souvent d'énormes problèmes.

7. Mauvais rangement d'objets

Un patient souffrant de la maladie d'Alzheimer range parfois le beurre dans le four et ses chaussures dans le réfrigérateur. Comme il place parfois mal son argent ou qu'il oublie où il l'a placé, il accuse souvent à tort les membres de sa famille ou les personnes qui le soignent.

8. Changement d'humeur ou de comportement

Il peut arriver à tout le monde d'être dans un mauvais jour ou d'avoir un moment difficile. Le comportement du sujet dément est cependant très variable et imprévisible. En outre, au début, il est conscient de son état et de ses imperfections, ce qui le rend anxieux, dépressif ou agressif.

9. Changement de personnalité

Notre personnalité subit inévitablement des modifications lorsque nous vieillissons. Chez un sujet dément, ces modifications sont très marquées: le sujet peut devenir très désagréable et très soupçonneux. Il souffre parfois d'un délire de persécution.

10. Perte de l'esprit d'entreprise

Tout un chacun peut occasionnellement en avoir ras-le-bol de certaines corvées routinières au travail ou dans le ménage, mais les exécute en fin de compte. Le patient atteint de la maladie d'Alzheimer n'est pas motivé à faire quoi que ce soit. Il doit être perpétuellement encouragé ou commandé.

La LIGUE ALZHEIMER A.S.B.L  © All rights reserved