Nos formations du second semestre

Envie de vous former en matière de démence ? D’approfondir vos connaissances ? Ou de devenir Référent-démence ? Nos formations du second semestre sont programmées ! Issue de notre catalogue, elles sont reconnues par la Région wallonne (et l’Inami, pour réadem), alors n’hésitez pas et inscrivez-vous !

Se former en matière de démence?

Formation RéADem : Formation référent-démence
    > 11 jours de 9 à 16 heures : 28 septembre ; 5 – 12 – 19 – 26 octobre ; 9 – 16 – 23 – 30 novembre ; 7 – 14 décembre 2017
    > Rue Lamir, 29-31 à 7000 Mons 
    > 500€ ou 66 chèques-formation
    > Inscription

FORMATION « Animation pour les personnes atteintes de démence »
    > 5 demi-journées de 13 à 16 heures : 12 septembre ; 3 octobre ; 14 novembre ;
      12 décembre 2017 ; 16 janvier 2018
    > Au Yumbo – Chaussée de Louvain, 495 à 5004 Namur
    > 150 euros ou 15 chèques-formation
    > Inscription

FORMATION « Sensibilisation à la pathologie démentielle en général et la maladie d’Alzheimer en particulier »
    > 1 journée de 9 à 16 heures : le 17 octobre 2017
    > Au Yumbo – Chaussée de Louvain, 495 à 5004 Namur
    > 60 euros ou 6 chèques-formation
    > Inscription

Formation « Les aides juridiques et financières adaptées à la pathologie démentielle en général et à la maladie d’Alzheimer en particulier »
    > 1 journée de 9 à 16 heures : le 26 septembre 2017
    > Au Yumbo – Chaussée de Louvain, 495 à 5004 Namur
    > 60 euros ou 6 chèques-formation
    > Inscription

CERCLE DES AIDANTS : Session de Mons
    > 6 modules : 28 septembre, 26 octobre, 30 novembre, 25 janvier, 22 février,  22 mars
    > De 19 à 21 heures
    > Salle des Mariages, Grand-Place,27 – 7000 Mons
    > Frais administratif de 15 euros
    > Inscription

Lesse et Lhomme et Condroz-Famenne signataires !

Le Protocole Disparition Seniors accroît encore son champ d’application avec l’adhésion des zones de police Lesse et Lhomme (Rochefort, Houyet) et Condroz-Famenne (Ciney, Hamois, Havelange, Somme-Leuze), ce 19 avril 2017

Les maisons de repos et les prestataires de service travaillant en relation avec les personnes concernées par la démence ont été invitées à adhérer au Protocole. Ils ont ainsi été sensibilisés à la problématique des disparitions et à la nécessité de mettre en place une méthodologie de collaboration afin d’augmenter au maximum les chances de retrouver la personne saine et sauve.

 

Envie d’en savoir plus sur le projet : https://alzheimer.be/nos-projets/protocole-disparition-seniors-au-domicile/ 

Visionnez l’interview de David Rimaux, Commissaire de police à la Cellule des Personnes Disparues de la Police Fédérale, ici