21 septembre: Journée Mondiale de la maladie d’Alzheimer … La démence, parlons-en!

Ce 21 septembre est marqué par la Journée Mondiale de la maladie d’Alzheimer. Deux personnes sur trois pensent qu’une démence est causée par le vieillissement normal. Environ 50 % des personnes démentes se sentent ignorées des experts médicaux et du personnel soignant. Une personne sur cinq pense que le destin est responsable du développement d’une maladie comme celle d’Alzheimer.

ADI

Tous ces chiffres font partie des résultats de l’enquête menée mondialement par ADI (Alzheimer’s Disease International) au sujet des attitudes à l’égard de la démence. Ce sondage montre qu’il faut parler plus de la démence, afin de mieux la connaitre. Il est essentiel de prendre des mesures, d’améliorer la sensibilisation, de dissiper les mythes persistants autour de la démence et, à terme, de réduire ou même d’éradiquer la stigmatisation. C’est le combat qu’ont mené les associations Alzheimer du monde entier pendant ce mois de septembre. De notre côté, c’est par le biais d’un timbre-poste que nos actions ont été pilotées.

Le vendredi 21 août 2020, un mois avant la Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer, la Ligue Nationale Alzheimer Liga ASBL/vzw/VoG a chargé Philately & Stamps Printing de l’impression à édition limitée du timbre-poste «Le silence d’Alzheimer». C’est l’artiste Heike Sofia Villavicencio Rammeloo qui l’a conçu. Elle a choisi une image estompée et floue qui combine la photographie, la peinture et le dessin au crayon. Elle explique:

«J’ai tenté tout d’abord de m’approprier autant que possible la façon différente dont les patients perçoivent et ressentent le monde. Les deux personanges centraux à l’avant-plan représentent un homme âgé souffrant de la maladie, flanqué d’une silhouette blanche qu’on peut interpréter de différentes façons. Il peut aussi bien s’agir d’un petit-enfant rempli d’amour, d’un membre du personnel soignant ou d’un souvenir surgi du passé».

bpost

Sur le feuilet du timbre-poste, on peut y remarquer une fleur: le myosotis. Celui-ci n’a pas été choisi par hasard, car il signifie «ne m’oublie pas» en grec. cette fleur véhicule une symbolique double, jette un pont entre l’oubli et l’amour, et sourtout, elle est le symbole officiel de la maladie d’Alzheimer!

Les timbres-poste sont disposés sur le feuillet de manière assez chaotique pour représenter la vie qui perd de sa structure lorsque la maladie d’Alzheimer apparait. Lorsque vous retirez un timbre du feuillet, c’est un peu comme si vous perdiez la pièce d’un puzzle!

Sabine Henry, Présidente de la Ligue Alzheimer ASBL, tient le premier feuillet imprimé!

Nos actions autour du « silence d’Alzheimer » dans le cadre du mois mondial sur la maladie d’Alzheimer!

Le timbre-poste «le silence d’Alzheimer» est en vente depuis le 31 août 2020, mais seulement via l’eShop de bpost. Une autre manière de s’en procurer, et par la même occasion, de soutenir la Ligue Alzheimer ASBL est de devenir membre cotisant!

En effet, pour encourager la solidarité et entretenir le lien social avec ceux et celles concernés par Alzheimer ou une maladie apparentée, la Ligue Alzheimer ASBL offre un feuillet de dix timbres-poste aux 50 premières personnes qui s’inscrivent comme membres adhérents ou membres d’honneur pour la fin de l’année 2020 ou l’année 2021. Alors, n’attendez plus, cliquez ici pour vous inscrire comme membres cotisants!

Chaque jour, cinq belges ajoutent une bonne cause à leur testament!

Testament.be

Le dimanche 13 septembre, c’était la Journée internationale du testament. Les oeuvres caritatives se sont unies dans différents pays du monde afin d’attirer l’attention sur un sujet peu abordé dans les rédactions: reprendre une bonne oeuvre dans son testament. À l’occasion de cette journée, les personnes sont sensibilisées à la possibilité de soutenir le travail d’une organisation sans but lucratif via un legs.

Avec l’appui de Testament.be et de sa campagne (plus de 100 associations participantes), la Ligue Alzheimer ASBL a envoyé des cartes postales avec les premiers timbres «le silence d’Alzheimer» aux notaires de la région liégeoise! «Donner, c’est être utile», est l’idée à faire passer par le biais des notaires aux personnes qui viendraient les consulter pour rédiger leur testament.

Sources:

Philanews, le magazine des passionnés de timbres-poste – 3-2020 F – bpost

ADI, rapport mondial Alzheimer 2019

Timbre-poste «Le silence d’Alzheimer»

Ce vendredi 21 août, la Ligue Nationale Alzheimer Liga ASBL/vzw/VoG a chargé Philately & Stamps Printing de l’impression à édition limitée du timbre-poste «Le silence d’Alzheimer». Les ligues régionales, sous la présidence de la Ligue nationale Alzheimer, ont lancé leur campagne sur la maladie d’Alzheimer et les démences apparentées, qui aboutira le 21 septembre, journée mondiale de la maladie d’Alzheimer!

Après la signature du bon à tirer, bpost lance l’impression du timbre-poste «le silence d’Alzheimer» de l’artiste Heike Sofia Villavicencio Rammeloo. Celui-ci sera mis en vente le 31 août, via l’eShop de bpost, et fait partie de la collection 2020.

Pour encourager la solidarité et le lien social avec ceux et celles concernés par Alzheimer ou une maladie apparentée, la Ligue Alzheimer ASBL offrira un feuillet de dix timbres-poste aux 50 premières personnes qui s’inscriront comme membres adhérents ou membres d’honneur pour la fin de l’année 2020 et l’année 2021. Les inscriptions seront ouvertes dès le 21 août 2020 par téléphone (04 229 58 10) ou via notre formulaire en ligne!

La démence, la maladie d’Alzheimer, comment ne pas s’en soucier?


Les chiffres du rapport d’Alzheimer’s Disease International (ADI) de 2019 montrent que 52 millions de personnes sont atteintes de démence dans le monde. En Belgique, cela correspondrait à 193 000 personnes et, selon les prévisions de ce rapport, ce chiffre risque de doubler d’ici vingt ans.

Le bon à tirer du 21 août 2020: le timbre-poste « le silence d’Alzheimer »

Lors du bon à tirer et de la conférence de presse, différents intervenants étaient présents pour signer le bon à tirer et pour répondre aux questions du public sur la thématique de la maladie d’Alzheimer et maladies apparentées:

Réflexions à partager avec les aidants proches et les personnes atteintes d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée pour vivre mieux la période (post) Covid-19

La Ligue Alzheimer ASBL souhaite partager des réflexions avec les aidants proches et les personnes atteintes d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée pour vivre mieux la période (post) Covid-19. Les voici:

Anticipez …

  • En tant qu’aidant proche, essayez d’anticiper des situations qui pourraient être très stressantes pour vous-même et pour la personne désorientée: par exemple, si vous tombez malade, renseignez-vous au préalable sur les différentes possibilités qui s’offrent à vous pour pouvoir être remplacé auprès de la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer. Hors période de pandémie, ce type de démarche est aussi à privilégier. Reconnaître que l’on n’est pas infaillible est un signe de réalisme et de bon sens. Cela montre que vous envisagez toutes les possibilités pour votre bien-être et celui de la personne dont vous êtes l’aidant.
  • Un état de confusion plus profond que d’habitude chez une personne atteinte d’Alzheimer peut être un premier symptôme d’un autre problème de santé. Si cette personne vous semble être dans le cas, contactez votre médecin pour être conseillé.
  • Si vous craignez que la personne désorientée s’ennuie ou soit frustrée par le fait de rester plus souvent que d’habitude à la maison, pensez aux activités qu’elle a toujours aimé faire, en essayant de les adapter à ses capacités actuelles. Aussi, pour éviter l’ennui, structurer la journée avec des signaux sonores et sensoriels et rappeler ce qui va se dérouler peut aider: «Après le déjeuner, comme tous les jours, nous allons faire ta toilette». Vous pouvez consulter la fiche pratique «Quelle activité pour mon proche» pour vous donner des idées.

Protégez-vous pour protéger les autres …

  • Protégez-vous et protégez vos proches en restant au domicile, en vous lavant les mains régulièrement, en toussant dans votre coude, en utilisant des mouchoirs à usage unique et en saluant sans contact physique (ne pas se serrer la main ou s’embrasser). De manière plus générale, gardez une bonne hygiène de vie en mangeant équilibré, en dormant suffisamment, et en faisant des activités que vous aimez, si elles sont toujours envisageables. On remarque une certaine facilité au mimétisme chez la personne atteinte de démence. Encouragez-la à se laver les mains, par exemple, en même temps que vous, en se positionnant face à elle. Les gestes barrières seront plus facilement applicables à tous. Evitez les critiques. Si la personne n’est pas habituée au savon liquide, privilégiez du savon solide. Qu’il soit d’une couleur différente de la couleur de l’évier peut aussi simplifier la tâche.
  • Au moyen de pense-bêtes écrits ou imagés, vous pouvez rappeler les consignes d’hygiène à la personne atteinte d’Alzheimer: par exemple, posez des petits messages près des éviers de la maison pour qu’elle puisse se rappeler de se laver les mains régulièrement. Assurez-vous que les pictogrammes soient bien visibles et compréhensibles pour la personne.

Prenez soin de vous et des autres …

  • Le sentiment de sécurité est très important pour la personne touchée par une démence. Il est plus utile d’écouter ses besoins, plutôt que de tenter de la raisonner. Si elle ne comprend pas la situation de crise sanitaire, il est inutile de lui transmettre le même message, de la même manière. Concentrez-vous sur les actions qui lui permettent de se sentir en sécurité. Certaines personnes accepteront plus facilement de suivre un conseil selon qui leur donne: n’hésitez pas à faire appel à un parent ou un ami qui serait plus souvent mieux écouté par la personne atteinte d’Alzheimer pour lui formuler adéquatement le message, lors de leurs conversations téléphoniques, par exemple. Vous pouvez aussi parler au nom de l’autorité médicale: «Comme le docteur a dit, …».
  • En cette période incertaine, on peut se sentir submergé, stressé, anxieux, triste, … Donnez-vous un peu de temps pour vous rendre compte de vos propres réactions émotionnelles et pour les exprimer. Exemple: écrivez ce que vous ressentez, parlez-en à des amis ou à des parents, faites une activité créative pour extérioriser vos émotions ou pratiquez la méditation.
  • Contactez régulièrement vos parents et amis pour vous rassurer: par l’échange, des solutions peuvent être trouvées plus rapidement / facilement. Faites-leur part de vos inquiétudes pour les atténuer. Si la personne atteinte d’Alzheimer se trouve en maison de repos, essayez de vous organiser avec le personnel soignant pour faire un appel téléphonique ou un appel vidéo avec celle-ci. En outre, communiquez de façon positive avec elle: garder le lien, de quelque façon que ce soit, est primordial et sera rassurant pour cette personne.
  • Prenez-soin de vous-même: vous pouvez réduire votre stress en vous concentrant sur ce que vous pouvez contrôler (comme par exemple, avoir une bonne hygiène de vie), plutôt que sur ce que vous ne pouvez pas contrôler (par exemple, arrêter le virus). Si possible, maintenez votre routine quotidienne, et essayez de mettre la priorité sur votre bien-être et la pensée positive. Essayez de vous concentrer sur ce qui reste agréable dans votre quotidien. Des activités comme la marche, écouter de la musique, rire ou la méditation peuvent vous aider à vous relaxer. Cela aura un effet positif sur vos pensées et ressentis.
  • Informez-vous auprès de sources fiables (https://www.info-coronavirus.be/fr/) pour écarter toute désinformation. Mettez-vous des limites: en effet, consulter excessivement les médias (TV, journaux, radio, réseaux sociaux, …) peut engendrer un sentiment de peur ou de panique.  S’informer à juste dose, avec prudence et sélection serait l’idéal.
  • Informez la personne atteinte de démence uniquement des mesures qui la concernent plus ou moins directement (en fonction du lieu de vie, par exemple). Veillez à adopter une attitude rassurante («C’est pareil pour tout le monde, c’est temporaire. On verra plus tard!»).
  • Des professionnels sont à votre écoute! Composez le 0800 14 689 (le numéro d’information belge concernant le Covid 19) pour toute question relative au coronavirus ou contactez-nous pour une écoute empathique ou une information actuelle au 0800 15 225, numéro de la Ligue Nationale Alzheimer Liga ASBL / vzw / VoG!

Sources : France Alzheimer, MHE-SME, Alzheimer UK.

Coronavirus: nos évènements sont annulés jusqu’à nouvel ordre

Coronavirus: évènements annulés
https://www.info-coronavirus.be/fr/

En raison de la propagation du coronavirus, tous nos évènements sont annulés jusqu’à nouvel ordre. Par ailleurs, nous vous conseillons de consulter régulièrement cette page pour être tenu informé de la date à laquelle certaines de nos activités recommenceraient. Merci de votre compréhension!

Concernant le colloque annuel de la Ligue Alzheimer ASBL

Le colloque annuel de la Ligue Alzheimer ASBL était prévu le 12 mai 2020 à Libramont. Les personnes ayant déjà payé leur PAF seront remboursées en intégralité dans les meilleurs délais. Nous vous remercions pour votre compréhension et votre confiance.

Nous œuvrons pour vous retrouver dès que possible!

Mars 2020 : Nos conférences

En février, nous avons commencé les cycles de conférences 2020 dans les provinces de Brabant wallon, Hainaut et Namur. Ils se poursuivent en mars avec 6 conférences dans les provinces de Brabant wallon, Hainaut, Liège, Luxembourg et en région bruxelloise! Nous vous invitions à participer à au moins une de celles-ci. Elles sont toutes gratuites et accessibles à tous! Vous pouvez retrouver le programme complet de l’année 2020 ICI.  

Six conférences organisées en mars :

Attention: toutes les conférences du mois de mars sont annulées, sauf celle d’Etterbeek. Merci de votre compréhension.

Conférences en mars 2020

MERCREDI 11 MARS 2020 à Comines: Annulée!

2. MERCREDI 11 MARS 2020 à Etterbeek

«Bruxelles, Ville Amie Démence: quelles aides de proximité?», de 20 à 22 heures

Par la Ligue Alzheimer ASBL
Lieu: Hôtel communal d’Etterbeek, salle de conseil, Avenue d’Auderghem 115, 1040 Etterbeek
Inscription

3. LUNDI 16 MARS 2020 à Liège: Annulée!

«Quel réseau d’aide pour la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer? », de 19 à 21 heures

Par Mr Jordan Mac Cord, Psychologue à domicile au SAGADOM (Service d’Accompagnement Gériatrique à Domicile – ISoSL)
Lieu: Clinique Le Pèrî, Montagne Ste-Walburge 4b, 4000 Liège
Inscription

4. MERCREDI 18 MARS 2020 à Charleroi: Annulée!

«Maladie d’Alzheimer: déambulation et désorientation spatio-temporelle», de 20 à 22 heures

Par Mme Sabine Henry, Présidente de la Ligue Alzheimer ASBL
Lieu: Auditoire Espace Santé, Boulevard Zoé Drion, 6000 Charleroi
Inscription

5. JEUDI 26 MARS 2020 à Libramont-Chevigny: Annulée!

«Maladie d’Alzheimer : aménagement du lieu de vie», de 20 à 22 heures

Par Mme Barbara Maes, Ergothérapeute
Lieu: salle polyvalente de Libr’Accueil CPAS, rue du Printemps 25, 6800 Libramont-Chevigny
Inscription

6. LUNDI 30 MARS 2020 à Rixensart: Annulée!

« Lecture publique par l’auteure du livre « Mémoire en eaux troubles »», de 20 à 22 heures

Par Mme Joëlle Van Hee, Auteure du livre
Lieu: CPAS de Rixensart, salle polyvalente, Rue de Messe 9, 1330 Rixensart
Inscription