Formations du premier semestre 2019 : quel est le programme ?

Le 24 janvier 2019 marque le début des formations du premier semestre 2019 de la Ligue Alzheimer ASBL. Comme chaque année, plusieurs formations du catalogue sont prévues dans le calendrier. Quel est le programme cette année ? Découvrez-le dans l’article ci-dessous.

Formations du premier semestre 2019

Formations du premier semestre 2019

Formation « Personne Ressource Démence »

Vous êtes un professionnel concerné par les démences ? Vous souhaitez avoir une information complète sur ces pathologies ? Informez-vous sur les aspects médicaux, les types d’intervention, le travail en réseau, les aspects juridiques, ou encore la communication – Plus d’infos sur la formation.

  • 4 jours de 9 à 16 heures : 24 janvier, 28 février, 28 mars et 25 avril
  • Au Yumbo – Chaussée de Louvain, 495 à 5004 Namur
  • 240 euros ou 24 chèques-formation
  • Inscription : cliquez ici

Formation « Animation de groupe de parole » – ForAniDem

Votre institution propose des groupes de parole et vous souhaiteriez les animer ? Vous souhaitez en apprendre davantage sur la dynamique de groupe ? Cette tâche spécifique demande des compétences diverses à acquérir ou à réveiller ! Plus d’infos sur la formation

  • 3 jours de 9 à 16 heures : mardis 19 février, 19 mars et 30 avriL
  • Au Yumbo – Chaussée de Louvain, 495 à 5004 Namur
  • 270 euros ou 18 chèques-formation
  • Inscription : cliquez ici


Formation « référent-démence » – RéaDem

Référent-démence

Pourquoi devenir référent-démence ?

Le référent-démence dans une maison de repos occupe un rôle essentiel ! Il est une personne ressource pour assurer la qualité de vie des patients et pour fournir un soutien aux familles.

Cette formation permet d’actualiser les connaissances des participants sur les pathologies démentielles, d’apprendre à optimaliser la qualité de vie des personnes souffrant d’une démence, de rappeler les soins de base en termes de prévention et de traitement en maison de repos, etc. Plus d’infos sur la formation

  • 11 jours de 9 à 16 heures : 14, 21 et 28 mars, 4 et 25 avril, 2, 9 et 16 mai, 6, 13 et 20 juin 2019
  • Cabinet « Memento » – Place de l’Eglise n°8 – 7160 Chapelle-Lez-Herlaimont (Entrée côté droit)
  • 990 ou 66 chèques-formation
  • Inscription : cliquez ici

Formation « Sensibilisation à la pathologie démentielle en général et à la maladie d’Alzheimer en particulier

Dans votre fonction, vous êtes en contact permanent avec des personnes âgées. La confusion, la désorientation, les troubles de la mémoire sont des symptômes fréquemment rencontrés. Est-ce la maladie d’Alzheimer ? Une autre forme de démence ? Ou est-ce des symptômes isolés ? Informez-vous sur les pathologies démentielles en général et sur la maladie d’Alzheimer en particulier. Plus d’infos sur la formation

  • Le 26 février 2019 de 9 à 16 heures
  • À la Clinique Le Pèri, Salle B, Montagne Sainte-Walburge 4b – 4000 Liège
  • 90€ ou 6 chèques-formation
  • Inscription: cliquez ici

Formations à la demande

Vous ne trouvez pas votre bonheur parmi les formations du premier semestre 2019 ? Pas de panique ! Il est également possible d’organiser des formations « à la carte ». Pour plus d’informations sur les formations à la demande, consultez cette page.

Boite à causerie : présentation d’un nouvel outil d’animation

Ce 29 novembre 2018, la Ligue Alzheimer ASBL et le Musée en Piconure présentaient « La Boite à Causerie », lors d’un workshop à Bastogne. Les référents-démences, agents Proximité-Démence et les animateurs d’Alzheimer cafés de la Province du Luxembourg étaient invités à y participer. Les organisateurs souhaitaient recevoir leur avis sur la boite à causerie, un nouvel outil d’animation basé sur les principes de réminiscence.

Boite-a-causerie-mecano

Le Musée en Piconrue s’est associé à la Ligue Alzheimer ASBL pour créer « la boite à causerie ». Cet outil d’animation basé sur les principes de réminiscence tient son origine de l’exposition permanente du musée intitulée « Les âges de la vie ». Les thématiques, les objets et les réflexions soulevés dans cette exposition ont nourri la conception de cette boite.

Workshop, une matinée de réflexion

Jeudi 29 novembre, 9 heures, le Musée en Piconrue ouvre ses portes un peu plus tôt que prévu. Dans la salle de réunion, une dizaine d’acteurs de terrain se rassemblent et attendent, un peu perplexe, des explications sur la fameuse « Boite à causerie ».

Après un tour de table de présentation, Helène Gheysens, médiatrice au Musée, entame l’explication sur l’origine de ce projet, et invite les participants à la découvrir de leurs propres yeux. Quelques minutes plus tard, nous parcourons donc l’exposition « Les âges de la vie », retraçant le chemin de vie des Ardennais d’hier et d’aujourd’hui.

Les âges de la vie

A travers des objets, des photographies, des habits, nous retraçons leur parcours de vie, de la petite enfance à la mort. Ni une ni deux, dès le début de la visite : l’effet « causerie » est enclenché. Les impressions sont favorables : « Exposition dynamique, interactive », « Ca réveille! » ; « Les sujets et les objets suscitent le partage et on a envie de se raconter des choses ».

Boite-a-causerie-expo

De retour à la salle de réunion, Anissa Guarneri, seconde médiatrice culturelle, enchaîne. Depuis son installation, l’exposition a suscité de nombreuses réactions. Suite à cela, le musée a souhaité sortir de ses murs. Sortir ses objets pour aller vers les gens, et plus particulièrement les personnes désorientées, en souffrance.

Après quelques réunions de préparation, la première boite à causerie a été testée lors de l’Alzheimer Cafés de Bastogne. Et pour parler en connaissance de cause, les acteurs de terrain ont également été mis en situation. La boite à causeries a été expérimentée en petits groupes. Dans cette boite ? Un objet.

Boite-a-causerie-test

La boite à causerie

Concrètement, une boite à causerie contient un objet ancien, provenant du musée. Lorsqu’elle est utilisée dans une animation, la boite à causerie a pour objectif de faire parler le groupe. Savez-vous ce que c’est ? A quoi cela vous fait-il penser ? Avez-vous déjà possédé un tel objet ? Le groupe découvre l’objet, le manipule. Grâce à leurs connaissances, les participants peuvent contextualiser l’objet, expliquer son utilité, mais aussi évoquer des souvenirs.

Parmi ces objets, on trouve par exemple, des petits chaussons, une ancienne bouillotte, de l’amidon, une dînette, un mécano ou encore un cartable.

L’objectif d’une telle animation ? Créer des liens, passer un moment agréable.  Le support déclenche l’animation, et pour y parvenir, toutes les manières sont bonnes !

Des premiers avis positifs

Référents-démence, animateur d’Alzheimer Cafés et Agents Proximité-Démence ont été conviés pour ce Workshop. Leur avis, en tant qu’acteurs de terrain, est primordial. Où pourraient être utilisées les boites ? Comment s’organiser pour le prêt et le transport ? Qu’ajouter comme contenu annexe ? Ces questions ont notamment été posées afin de satisfaire au maximum les exigences du terrain.

boite-a-causerie-dinette

Bien que certains participants étaient perplexes en arrivant, ils n’ont, semble-t-il, pas perdu leur temps : « Une matinée utile, surtout avec la visite du musée », puisque ce parcours permet de se mettre réellement en situation, et d’imaginer « d’autres sujets et d’autres objets pour les boites ».

Si, par ailleurs, le design des boites n’a pas encore été finalisés, certains diront que « l’objet est beau, et l’idée est belle ».

Memorepair : ravivez vos souvenirs !

Vous souhaitez faire un cadeau personnel à vos proches pour Noel ? Pensez à Memorepair ! Des vieilles bobines, diapositives ou bien d’anciennes photos traînent dans votre grenier ? Ravivez vos souvenirs avec Memorepair. Grâce à ce service de numérisation, partagez en famille un moment à parcourir vos vieux souvenirs.

Memorepair logo

En tant que service de numérisation, Memorepair permettra de transférer d’anciennes photographies, diapositives, films et autres supports audio au format numérique. Vos vieux souvenirs vont ainsi sortir de leurs boites et recouvrer une deuxième vie, une bonne occasion réactiver sa mémoire !

La société française Forever se charge des transferts d’un support à l’autre. Spécialisée dans la numérisation des films et vidéos, l’entreprise est effectivement leader dans ce domaine en Europe. Memorepair est également soutenu par la Loterie Nationale.

Combattre le tabou

Memorepair permet la démystification de la maladie. Regarder en famille de vieilles photographies ou de vieux films s’apparente à une activité quotidienne de plaisir et de mémoire. Ces moments agréables partagés par les personnes atteintes et leurs proches offrent l’occasion d’aborder la maladie d’une autre façon et ainsi de sortir du tabou. Grâce à Memorepair, la Ligue Nationale Alzheimer Liga (LiNAL) souhaite permettre aux personnes concernées de maintenir les liens avec leur propre histoire, mais aussi leurs liens relationnels.

Valoriser la réminiscence

A travers Memorepair, il s’agit de ranimer des souvenirs parfois oubliés ou laissés de côté en les transférant sur des supports numériques. À nouveau accessibles, ces souvenirs anciens sont ranimés puisque chaque personne a la possibilité de travailler sa mémoire. La réminiscence est ainsi valorisée puisqu’en réalité, stimuler la mémoire grâce à des supports visuels est un excellent exercice de maintien et de préservation de cette même mémoire. Des moments précieux peuvent même resurgir.

Promouvoir les nouvelles technologies

Memorepair est enfin un excellent moyen de mettre les nouvelles technologies au service des personnes atteintes de la maladie. Les différents apports de Memorepair pour la cause Alzheimer permettent également et surtout d’améliorer le bien-être et la qualité de vie des personnes atteintes de démence. L’utilisation des nouvelles technologies s’inscrit donc dans la démarche de LiNAL pour permettre aux patients et aux proches de mieux vivre au quotidien avec la maladie, sujet dont il est question dans le dossier de ce BN, page 18-19 !

Pourquoi numériser avec Memorepair ?

Avec Memorepair, vous payez la même chose qu’avec une autre entreprise. Le petit plus avec nos supports : l’ensemble des bénéfices, soit 30% du montant total, est reversée à la recherche scientifique via la Ligue Nationale Alzheimer Liga.

Jalhay : Après-midi d’échange pour les aidants-proches

Le jeudi 22 novembre prochain, la Commune de Jalhay organise un après-midi d’échange pour les aidants-proches. Ville Amie Démence depuis 2017, la commune s’engage donc davantage pour la cause Alzheimer, une bonne occasion pour les Jalhaitois d’en apprendre davantage sur le sujet.

Après-midi d'échange pour les aidants-proches

Après-midi d’échange pour les aidants-proches

Ce 22 novembre prochain, la Commune de Jalhay propose un moment de rencontre avec les aidants-proches. Monsieur Pierre Gobiet, psychologue au centre de guidance l’Espoir à Malmedy animera les échanges.

Les aidants-proches jalhaitois sont ainsi invités à venir partager leur expérience, mais aussi poser leurs questions. Concrètement, plusieurs sujets seront abordés : la communication avec une personne atteinte de démence, l’isolement des aidants-proches, et les réseaux d’entraide.

Si cette initiative vous intéresse, contactez le CPAS au 087 29 90. La réunion est prévue à l’Espace Rencontre Les colibirs de Jalhay.

L’agent Proximité-Démence

Le 17 octobre 2017, la Commune de Jalhay devenait la 33e Ville Amie Démence. En signant la charte, Jalhay s’est engagée en faveur de la cause Alzheimer. Cette activité est donc une belle preuve de cet engagement.

Agents Proximiité-Démence

La Commune a également mis en place deux agents Proximité-Démence. A Jalhay, il s’agit de Madame Martine Arnould et de Madame Valérie Fontaine. Elles sont joignables de 087 29 90 10. Leur objectif ? Rencontrer, informer et orienter toute personne en demande. Ce service est totalement gratuit !

En bref
  • Après-midi d’échange pour les aidants-proches
  • Ce 22 novembre 2018 à 14 heures
  • A l’espace de rencontre « Les Colibirs », Place 14 à 4845 Jalhay
  • Inscription obligatoire

Les souvenirs au présent : du 14 au 17 novembre à Bastogne

Du 14 au 17 novembre, découvrez « Les souvenirs au présent » à Bastogne. Il s’agit d’une action de sensibilisation, conjointement mise sur pied par des acteurs de terrain actifs sur le territoire bastognard. L’objectif de cette action ? Eveiller partage et transmission entre les générations touchées par la maladie d’Alzheimer d’un proche. La Ligue Alzheimer ASBL soutient cette action, et y participe à travers son Alzheimer Café de Bastogne !

Les souvenirs au présent

Les souvenirs au présent, une action locale

En ce mois de novembre, le PCS, le CCCA, la Bibliothèque publique, le Centre culturel de Bastogne, le Musée en Piconrue, la Ligue Libérale des Pensionnés ASBL et la maison de repos Sans souci s’associent pour favoriser la rencontre entre les générations !

Le programme de cette semaine « Les souvenirs au présent » réunit des activités qui suscitent l’expression et la rencontre, d’autres qui apportent soutien, écoute et conseils sous un regard inédit.

Au programme
  • – Mercredi 14/11 à 16h à 16h45 : Cabane aux histoires avec papy ou mamy. Lectures d’histoires sur le thème des souvenirs, de la vieillesse et de la transmission. Entrée gratuite, sur réservation. Infos : Bibliothèque publique de Bastogne – 061 21 69 80
  • – Jeudi 15/11 à 14h à 17h : Quizz explicatif suivi d’un exposé par la Clinique de la Mémoire, à l’initiative du Conseil consultatif communal des aînés et de la Ligue libérale des pensionnés. Avec la participation de l’asbl Aidants Proches. Entrée gratuite. Lieu : Salle l’auditoire Chiwy – HENALLUX. Infos : 0477 57 06 21 ou 0497 75 27 79.
  • Vendredi 16/11 : Alzheimer Café de 14h à 16h. Un Alzheimer Café est un lieu de rencontre en milieu non médicalisé où l’accent est mis sur la convivialité avec pour objectif de briser le tabou et la solitude qui vont souvent de pair avec la maladie. Entrée libre. Lieu : Local de la Croix Rouge (Rue des Jardins). Contact : Ligue Alzheimer ASBL – 04 229 58 10
  • Vendredi 16/11 : Atelier d’écriture de 13h30 à 15h : atelier d’écriture à quatre mains animé par Christian Dalimier, metteur en scène de la pièce « Un mardi sur deux » proposé par le Centre culturel. Un moment de partage entre résidents du home et une classe d’élèves. Groupe de 30 personnes maximum. Sur réservation. Lieu : Résidence Sans Soucis. Info : Centre culturel de Bastogne – 061 21 65 30
  • Vendredi 16/11 :  Spectacle « Un mardi sur deux » à 20h au Centre culturel de Bastogne. Christian Dalimier nous entraîne dans les méandres de la mémoire et dresse le portrait délicat de deux femmes qui luttent pour garder leurs repères. Tarif : Paf : 12€ – Prévente et réduit : 10€ – Art. 27 : 1,25€. Infos : Centre culturel de Bastogne – 061 21 65 30 – www.centreculturelbastogne.be
  • Samedi 17 novembre : Atelier réminiscence de 10h à 12h. Comment un musée peut-il contribuer au bien-être et à la stimulation des personnes désorientées ?  Découvrons ensemble diverses manières d’utiliser le musée et ses objets pour vivre des moments d’échanges conviviaux. Entré gratuite, sur réservation. Infos : Musée en Piconrue – 061 55 00 55