lundi 11 février : journée mondiale des malades

La maladie et la souffrance peuvent parfois bouleverser nos vies ou celles de nos proches: pour nous encourager à donner de notre temps, soutenir les malades, être attentif à leurs besoins, une journée mondiale des malades, créée en 1992 par le Pape Jean-Paul II, est célébrée chaque année, le 11 février, jour de la fête de Notre-Dame de Lourdes.

Journée mondiale des malades 2019

En cette journée mondiale des malades, c’est pour nous l’occasion de rappeler que l’accompagnement des personnes souffrantes d’une maladie d’Alzheimer ou d’une démence apparentée est une réelle priorité psycho-sociale et aussi de sensibiliser tout un chacun pour permettre le développement des aides nécessaires.  

En ce sens, la vocation des proches, des équipes médicales et des aidants bénévoles est exemplaire. L’engagement de nombreuses associations comme la nôtre est aussi un encouragement permanent au don de soi.

Ainsi, savez-vous que la Ligue Alzheimer ASBL n’existe que grâce au soutien que la population lui apporte ? En effet, nous ne pourrions pas mener à bien nos missions sans nos généreux donateurs.

Votre action citoyenne est primordiale pour notre pérennité ! 

Comment pouvez-vous nous aider ?

  • En versant un don sur notre compte BE96 3601 1596 3405
  • En réalisant une donation mobilière ou immobilière
  • En prenant une disposition testamentaire en notre faveur
  • En nous renseignant en qualité de bénéficiaire d’une assurance-vie

Pour toute question à ce sujet, contactez Madame Christine Toumson par téléphone au 04 229 58 10, par courrier postal, ou par mail à l’adresse direction@alzheimer.be

Plus d’infos ? Cliquez ici !

Salon Soins et Santé 2019 : Les 7 & 8 février à Namur

Les 7 et 8 février prochains, la Ligue Alzheimer ASBL sera présente au Salon Soins et Santé 2019. Cette 4e édition se déroulera traditionnellement à Namur Expo. En 2 jours, les participants auront la possibilité de rencontrer pas moins de 4000 professionnels des soins de santé, de participer à des conférences accréditées et reconnues, mais également dé découvrir les nouveautés et innovations du secteur.

Salon soins et santé 2019

Salon Soins et Santé 2019 : quel programme ?

Le Salon Soins et Santé 2019 vous propose, cette année encore, un programme riche et varié. Retrouvez ainsi une trentaine de conférences, où se mêleront présentations et débats.

Véritables nouveautés cette année, un espace Innovations exposera d’une part solutions, concepts, produits et services originaux et inédits, qui contribuent à faire évoluer le secteur des soins de santé. D’autre part, un programme dédié aux kinésithérapeutes et aux ergothérapeute voit aussi le jour.

Conférences & débats

Le Salon Soins et Santé s’est allié à un partenaire de qualité pour réaliser ce programme : l’AVIQ (l’Agence Wallonne pour une Vie de Qualité). De nombreux professionnels de terrain se relaieront les 7 et 8 février pour aborder des thématiques variées : maladies chroniques, l’exécution de la 6ème réforme de l’Etat, les réseaux hospitaliers, les enjeux en matière de handicap… Qualité et diversité seront donc au programme.

Bon à savoir : la Présidente de la Ligue Alzheimer ASBL est l’une des intervenantes de la conférence « Développer le rôle et la place des aidants proches » le jeudi 7 février de 10 à 11 heures !

Vous aussi vous souhaitez solliciter la Ligue pour une conférence ? Cliquez ici

Les conférences données par l’AVIQ sont reconnues et accréditées par la Région wallonne et l’INAMI. Vous pourrez retirer votre attestation de participation au stand de l’AVIQ, face à la salle Wallonie (hall 1)

Plus d’infos sur le programme des conférences ? Cliquez ici

Espace innovation

Le Salon Soins et Santé présente cette année, et pour la première fois, un « Espace Innovation ». L’objectif ? Mettre en avant des nouveaux produits et services mais aussi des concepts originaux et inédits. Découvrez, par exemple :

Salon soins et santé - Espace Innovation
  • AQURA : une nouvelle plateforme destinée à la localisation intramurale précise. 
  • VACUSAN : un concept pour la collecte et l’évacuation des déchets d’incontinence sans odeurs, hygiénique, efficace et économique.
  • INFIOFFICE : une plateforme informatique qui permet de supporter la gestion administrative, la gestion de ressources humaine, la gestion financière, la gestion des soins, …. des praticiens infirmiers de première ligne.

Plus d’infos sur l’Espace Innovation ? Cliquez ici


Informations pratiques

Formations du premier semestre 2019 : quel est le programme ?

Le 24 janvier 2019 marque le début des formations du premier semestre 2019 de la Ligue Alzheimer ASBL. Comme chaque année, plusieurs formations du catalogue sont prévues dans le calendrier. Quel est le programme cette année ? Découvrez-le dans l’article ci-dessous.

Formations du premier semestre 2019

Formations du premier semestre 2019

Formation « Personne Ressource Démence »

Vous êtes un professionnel concerné par les démences ? Vous souhaitez avoir une information complète sur ces pathologies ? Informez-vous sur les aspects médicaux, les types d’intervention, le travail en réseau, les aspects juridiques, ou encore la communication – Plus d’infos sur la formation.

  • 4 jours de 9 à 16 heures : 24 janvier, 28 février, 28 mars et 25 avril
  • Au Yumbo – Chaussée de Louvain, 495 à 5004 Namur
  • 240 euros ou 24 chèques-formation
  • Inscription : cliquez ici

Formation « Animation de groupe de parole » – ForAniDem

Votre institution propose des groupes de parole et vous souhaiteriez les animer ? Vous souhaitez en apprendre davantage sur la dynamique de groupe ? Cette tâche spécifique demande des compétences diverses à acquérir ou à réveiller ! Plus d’infos sur la formation

  • 3 jours de 9 à 16 heures : mardis 19 février, 19 mars et 30 avriL
  • Au Yumbo – Chaussée de Louvain, 495 à 5004 Namur
  • 270 euros ou 18 chèques-formation
  • Inscription : cliquez ici


Formation « référent-démence » – RéaDem

Référent-démence

Pourquoi devenir référent-démence ?

Le référent-démence dans une maison de repos occupe un rôle essentiel ! Il est une personne ressource pour assurer la qualité de vie des patients et pour fournir un soutien aux familles.

Cette formation permet d’actualiser les connaissances des participants sur les pathologies démentielles, d’apprendre à optimaliser la qualité de vie des personnes souffrant d’une démence, de rappeler les soins de base en termes de prévention et de traitement en maison de repos, etc. Plus d’infos sur la formation

  • 11 jours de 9 à 16 heures : 14, 21 et 28 mars, 4 et 25 avril, 2, 9 et 16 mai, 6, 13 et 20 juin 2019
  • Cabinet « Memento » – Place de l’Eglise n°8 – 7160 Chapelle-Lez-Herlaimont (Entrée côté droit)
  • 990 ou 66 chèques-formation
  • Inscription : cliquez ici

Formation « Sensibilisation à la pathologie démentielle en général et à la maladie d’Alzheimer en particulier

Dans votre fonction, vous êtes en contact permanent avec des personnes âgées. La confusion, la désorientation, les troubles de la mémoire sont des symptômes fréquemment rencontrés. Est-ce la maladie d’Alzheimer ? Une autre forme de démence ? Ou est-ce des symptômes isolés ? Informez-vous sur les pathologies démentielles en général et sur la maladie d’Alzheimer en particulier. Plus d’infos sur la formation

  • Le 26 février 2019 de 9 à 16 heures
  • À la Clinique Le Pèri, Salle B, Montagne Sainte-Walburge 4b – 4000 Liège
  • 90€ ou 6 chèques-formation
  • Inscription: cliquez ici

Formations à la demande

Vous ne trouvez pas votre bonheur parmi les formations du premier semestre 2019 ? Pas de panique ! Il est également possible d’organiser des formations « à la carte ». Pour plus d’informations sur les formations à la demande, consultez cette page.

Boite à causerie : présentation d’un nouvel outil d’animation

Ce 29 novembre 2018, la Ligue Alzheimer ASBL et le Musée en Piconure présentaient « La Boite à Causerie », lors d’un workshop à Bastogne. Les référents-démences, agents Proximité-Démence et les animateurs d’Alzheimer cafés de la Province du Luxembourg étaient invités à y participer. Les organisateurs souhaitaient recevoir leur avis sur la boite à causerie, un nouvel outil d’animation basé sur les principes de réminiscence.

Boite-a-causerie-mecano

Le Musée en Piconrue s’est associé à la Ligue Alzheimer ASBL pour créer « la boite à causerie ». Cet outil d’animation basé sur les principes de réminiscence tient son origine de l’exposition permanente du musée intitulée « Les âges de la vie ». Les thématiques, les objets et les réflexions soulevés dans cette exposition ont nourri la conception de cette boite.

Workshop, une matinée de réflexion

Jeudi 29 novembre, 9 heures, le Musée en Piconrue ouvre ses portes un peu plus tôt que prévu. Dans la salle de réunion, une dizaine d’acteurs de terrain se rassemblent et attendent, un peu perplexe, des explications sur la fameuse « Boite à causerie ».

Après un tour de table de présentation, Helène Gheysens, médiatrice au Musée, entame l’explication sur l’origine de ce projet, et invite les participants à la découvrir de leurs propres yeux. Quelques minutes plus tard, nous parcourons donc l’exposition « Les âges de la vie », retraçant le chemin de vie des Ardennais d’hier et d’aujourd’hui.

Les âges de la vie

A travers des objets, des photographies, des habits, nous retraçons leur parcours de vie, de la petite enfance à la mort. Ni une ni deux, dès le début de la visite : l’effet « causerie » est enclenché. Les impressions sont favorables : « Exposition dynamique, interactive », « Ca réveille! » ; « Les sujets et les objets suscitent le partage et on a envie de se raconter des choses ».

Boite-a-causerie-expo

De retour à la salle de réunion, Anissa Guarneri, seconde médiatrice culturelle, enchaîne. Depuis son installation, l’exposition a suscité de nombreuses réactions. Suite à cela, le musée a souhaité sortir de ses murs. Sortir ses objets pour aller vers les gens, et plus particulièrement les personnes désorientées, en souffrance.

Après quelques réunions de préparation, la première boite à causerie a été testée lors de l’Alzheimer Cafés de Bastogne. Et pour parler en connaissance de cause, les acteurs de terrain ont également été mis en situation. La boite à causeries a été expérimentée en petits groupes. Dans cette boite ? Un objet.

Boite-a-causerie-test

La boite à causerie

Concrètement, une boite à causerie contient un objet ancien, provenant du musée. Lorsqu’elle est utilisée dans une animation, la boite à causerie a pour objectif de faire parler le groupe. Savez-vous ce que c’est ? A quoi cela vous fait-il penser ? Avez-vous déjà possédé un tel objet ? Le groupe découvre l’objet, le manipule. Grâce à leurs connaissances, les participants peuvent contextualiser l’objet, expliquer son utilité, mais aussi évoquer des souvenirs.

Parmi ces objets, on trouve par exemple, des petits chaussons, une ancienne bouillotte, de l’amidon, une dînette, un mécano ou encore un cartable.

L’objectif d’une telle animation ? Créer des liens, passer un moment agréable.  Le support déclenche l’animation, et pour y parvenir, toutes les manières sont bonnes !

Des premiers avis positifs

Référents-démence, animateur d’Alzheimer Cafés et Agents Proximité-Démence ont été conviés pour ce Workshop. Leur avis, en tant qu’acteurs de terrain, est primordial. Où pourraient être utilisées les boites ? Comment s’organiser pour le prêt et le transport ? Qu’ajouter comme contenu annexe ? Ces questions ont notamment été posées afin de satisfaire au maximum les exigences du terrain.

boite-a-causerie-dinette

Bien que certains participants étaient perplexes en arrivant, ils n’ont, semble-t-il, pas perdu leur temps : « Une matinée utile, surtout avec la visite du musée », puisque ce parcours permet de se mettre réellement en situation, et d’imaginer « d’autres sujets et d’autres objets pour les boites ».

Si, par ailleurs, le design des boites n’a pas encore été finalisés, certains diront que « l’objet est beau, et l’idée est belle ».

Memorepair : ravivez vos souvenirs !

Vous souhaitez faire un cadeau personnel à vos proches pour Noel ? Pensez à Memorepair ! Des vieilles bobines, diapositives ou bien d’anciennes photos traînent dans votre grenier ? Ravivez vos souvenirs avec Memorepair. Grâce à ce service de numérisation, partagez en famille un moment à parcourir vos vieux souvenirs.

Memorepair logo

En tant que service de numérisation, Memorepair permettra de transférer d’anciennes photographies, diapositives, films et autres supports audio au format numérique. Vos vieux souvenirs vont ainsi sortir de leurs boites et recouvrer une deuxième vie, une bonne occasion réactiver sa mémoire !

La société française Forever se charge des transferts d’un support à l’autre. Spécialisée dans la numérisation des films et vidéos, l’entreprise est effectivement leader dans ce domaine en Europe. Memorepair est également soutenu par la Loterie Nationale.

Combattre le tabou

Memorepair permet la démystification de la maladie. Regarder en famille de vieilles photographies ou de vieux films s’apparente à une activité quotidienne de plaisir et de mémoire. Ces moments agréables partagés par les personnes atteintes et leurs proches offrent l’occasion d’aborder la maladie d’une autre façon et ainsi de sortir du tabou. Grâce à Memorepair, la Ligue Nationale Alzheimer Liga (LiNAL) souhaite permettre aux personnes concernées de maintenir les liens avec leur propre histoire, mais aussi leurs liens relationnels.

Valoriser la réminiscence

A travers Memorepair, il s’agit de ranimer des souvenirs parfois oubliés ou laissés de côté en les transférant sur des supports numériques. À nouveau accessibles, ces souvenirs anciens sont ranimés puisque chaque personne a la possibilité de travailler sa mémoire. La réminiscence est ainsi valorisée puisqu’en réalité, stimuler la mémoire grâce à des supports visuels est un excellent exercice de maintien et de préservation de cette même mémoire. Des moments précieux peuvent même resurgir.

Promouvoir les nouvelles technologies

Memorepair est enfin un excellent moyen de mettre les nouvelles technologies au service des personnes atteintes de la maladie. Les différents apports de Memorepair pour la cause Alzheimer permettent également et surtout d’améliorer le bien-être et la qualité de vie des personnes atteintes de démence. L’utilisation des nouvelles technologies s’inscrit donc dans la démarche de LiNAL pour permettre aux patients et aux proches de mieux vivre au quotidien avec la maladie, sujet dont il est question dans le dossier de ce BN, page 18-19 !

Pourquoi numériser avec Memorepair ?

Avec Memorepair, vous payez la même chose qu’avec une autre entreprise. Le petit plus avec nos supports : l’ensemble des bénéfices, soit 30% du montant total, est reversée à la recherche scientifique via la Ligue Nationale Alzheimer Liga.